Personne de confiance

En vertu de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé : lors de votre admission, vous pouvez désigner par écrit une personne de confiance pour la durée de l’hospitalisation sur un document réservé à cet effet.

Vous avez cependant la possibilité à n’importe quel moment de revenir sur cette décision.

La personne de confiance peut être un parent, un proche ou le médecin traitant. Elle peut vous accompagner dans vos démarches et assiste aux entretiens médicaux afin de vous aider dans vos décisions.

Vous conservez toujours la possibilité de désigner une personne à prévenir.